jeudi 22 février 2024

Jeudi 22 février, 13 Isards se rejoignent à l'aire de jeux de Cescau. Vont-ils faire de la balançoire ?

Nenni !

Ils traversent ce village que certains découvrent puis ils grimpent sur un large sentier. En dessous du château d'eau, ils sont éberlués du bruissement du trop plein. Les ruisseaux sont gorgés d'eau. Et là, les voilà qu'ils grimpent à travers prés. Ils ne jouent  pas à saute-mouton mais plutôt à rampe-mouton sous les barbelés !

Ils aperçoivent au loin l'objectif de leur sortie : la chapelle St Michel qu'ils atteignent suivant un chemin toujours aussi large donc propice aux conversations. La vue est superbe sur la vallée du Lez jusqu'à St Girons et sur la chaîne couserannaise avec au loin le port d'Orle si caractéristique, la Mail de Bulard, le Maubermé, la Serre Haute ...

avec en premier plan le pic de l'Arraing et le pic de Sérau.

Dans la descente vers l'ancienne route de Castillon en Couserans, les talus fleuris de violettes, parfois d'anémones les ravissent. Ils arrivent à leur point de départ au bout de 2h25 après 6km400 et un dénivelé de 215m. Ils s'installent sur cette aire de jeux, ils leur manque les boules pétanques .

Il faudra les prévoir !!! Ah un invité surprise se joint à eux pendant le goûter ; LE SOLEIL !!! Christiane les a régalés avec ses délicieuses oreillettes. Merci Christiane. Oh là là ; en voilà une qui joue à saute-mouton !!!! 

jeudi 15 février 2024

Jeudi 15 février, encore une douce journée de printemps, 18 Isards en compagnie de Jade qu'ils voient grandir au gré de certaines sorties se rejoignent au parking d'Intermarché.

Au bout, les voilà sur un chemin abrupt qui les mène au palais des Évêques en admirant au passage la cathédrale de Saint Lizier. Et, ils découvrent une "géocache" (Le Géocaching consiste à utiliser les fonctions du GPS  pour rechercher ou dissimuler des " caches" dans divers endroits à travers le monde, en particulier à Saint Lizier). D'ailleurs pour leur grand plaisir et celui de Jade, ils en verront 4 bien dissimulées.

Tout en suivant le chemin des Gabats en partie rebaptisé "chemin des blaireaux" par les enfants de l'école de St Lizier. ils se retrouvent sur la route de Montjoie.

Une photo s'impose. Ils la traversent et s'engagent sous une haie de buis enfin de ce qu'il en reste. Ils voient bien des repousses mais elles sont toujours timides. Après la maison de retraite Hector Ossun et la dernière "géocache", ils surplombent la ville de Saint Girons avec le port de Couillac au loin.

Ils cheminent dans Le Marsan et arrivent dans un jardin où des tables, des chaises, des fauteuils, des gâteaux et de la Clairette de Dié les attendent pour un chaleureux moment de convivialité et d'amitié. Sophie change de dizaine ! Ils ont tout de même fait 6km400 en 2h25 avec un dénivelé de 185m.

jeudi 8 février 2024

Jeudi 8 février, par une douce journée de printemps, oh que disent-ils ?

ils sont en plein hiver... 19 Isards se retrouvent à la table d'orientation de Gajan. Ils vont faire un aller et retour de 5k100 avec un dénivelé de 90m pendant 1h40. Oh, mais ils se la coulent douce à Saint Girons ! Cela compense l'effort du jeudi précédent à Beille ! Un régal pour les yeux : la chaîne des Pyrénées du Montcalm jusqu'au pic du Midi de Bigorre s'étale lentement, mais pas très enneigée d'où la confusion de saison. Les conversations vont bon train, autant les jambes sont un peu au repos mais les zygomatiques ... Ils admirent le port d'Orle, cher aux couserannais qui le franchissent pour le pèlerinage de Montgarri dans le val d'Aran, puis, plus près, des magnifiques poules. De retour aux voitures, 2 tables les attendent en plus de celle d'orientation et sous l'oeil bienveillant du seigneur Valier, ils participent au goûter traditionnel.

jeudi 1er février 2024

Jeudi 1er février, 10 Isards se retrouvent au parking habituel à 9 heures.

2 voitures s'élancent sur la route qui les mène en moins de 2 heures au plateau de Beille, destination devenue rituelle. Sauf que cette année, une innovation ; la sortie se passe sur la journée avec pique-nique sur la piste.

La chaîne pyrénéenne se déploie devant leurs yeux malgré le voile nuageux. Un régal et c'est avec entrain qu'ils affrontent ce désert polaire. Au croisement des 4 chemins, ils entament une légère montée sur la droite puis, ils dominent le barrage de Laparan au faîte de la balade à 1980m. Une légère descente et surprise ; 2 tables de pique-nique les attendent !!! Ils ont fait 4km avec 200m de dénivelé en moins de 2 heures. Suit alors un bon moment de détente. Puis, ils rejoignent la station par la piste de l'Ours qui suit un sentier à travers la forêt, chemin inédit pour la plupart de l'équipe. Que font-ils à l'arrivée ? ils vont goûter sur l'herbe !!! Autre moment de détente bien mérité au bout de 5km, 85m de dénivelé et 2h10 de marche, pauses comprises.

jeudi 25 janvier 2024

Jeudi 25 janvier, 18 Isards se retrouvent à Montels sous un beau soleil.

 

Ils sont sur le site de la mine de Montels qu'ils avaient vu le 21 janvier 2023. Cet après-midi, cerise sur le gâteau : c'est en compagnie d'un archéologue, spécialiste des mines, Claude Dubois et, le regard n'est pas le même. Ils crapahutent durs en passant par une cuve, les vestiges de la plate-forme, la tour d'arrosage ou condensateur, la cheminée principale d'une quinzaine de mètres de hauteur avec chaque fois des explications,

l'auditoire est très attentif.

Enfin, ils arrivent devant la galerie Otto, galerie accessible que certaines et certains arpentent. La visite les transplante dans le monde des miniers qui à un moment donné se sont heurtés à un mur de marbre : le filon est tari. 

Ils ont été plus courageux que l'an passé !

Merci Claude pour toutes ces précisions. Maintenant, c'est le retour aux voitures où les attend le goûter devenu traditionnel. Les jours rallongent et les conversations vont bon train après une "promenade" de 5km

qui a duré 3 heures avec tout de même un dénivelé de 245m. 

jeudi 18 janvier 2024

Jeudi 18 janvier, 18 Isards se retrouvent à la mairie de Gajan sous un beau soleil et une chaleur printanière.

Les voilà partis d'un pas alerte pour la perte de la Touasse; l'an dernier, le 12 janvier, ils avaient vu la résurgence de ce ruisseau. Ils gravissent un vallon et se trouvent sur un beau chemin tapissé de feuilles mortes qui bruissent sous leurs pas. La porte sur l'échelle de la palombière est toujours cadenassée ! 

Le cheminement avec une série de courtes montées et descentes et surtout très boueux les mène devant la perte de la Touasse. Personne n'est tombé !!! et, aucune chaussure ne s'est égarée dans les profondeurs de cette boue argileuse et collante. Ce sentier était sec lors de la reconnaissance en septembre !!!

Surprise : des perce-neige tapissent les talus, c'est magnifique.

Et, cerise sur le gâteau : des jonquilles en bouton !!! Enfin, une route goudronnée ! et toute la chaîne couserannaise avec le seigneur Valier s'offre à leurs yeux.

Au bout de 3 heures (boucle d'un peu plus de 6km et 150m de dénivelé), ils arrivent aux voitures pour déguster un gâteau bien apprécié de tout le monde arrosé de cidre. Merci, Sylvie. 

vendredi 12 janvier 2024

Jeudi, oh non, vendredi 12 janvier : le soleil est éblouissant, le ciel est d'un bleu ... contrairement à la veille. 16 Isards se retrouvent à Alas pour une boucle passant par Arrout. Le départ est différent et la boucle n'est pas dans le même sens que celle faite le 26 janvier 2023. Et quel plaisir de se retrouver après la trêve de Noël ! Ils empruntent un large chemin pour accéder à Arrout, village qui les enchante toujours par ces maisons retapées, sa mairie aux volets "bleu charrette" et son lavoir, lavoir qui sert de cadre à la crèche en décembre. Sortie prévue dernièrement mais le temps exécrable les avait fait changer de projet. Ils bifurquent à droite par le chemin de Girech qui les mène au faîte de la balade. Et là, émerveillés, ils contemplent toute la chaîne couseranaise. Bon, il faut descendre ! Le chemin est assez ombragé, ils aperçoivent Agert à travers les branches dénudées. Ils reviennent au parking pour "tirer les rois". Oh, mais il en manque. Ils s'étaient arrêtés à la Guinguette de la Laine !!! Atelier, créé en 2011, qui  traite la laine de mouton jusqu'à la confection. Suit donc un moment convivial après une boucle de 6km100 avec un dénivelé de 195m et qui a duré à peine 2h10.

Vous souhaitez nous rejoindre ?

Nous vous offrons deux balades avec nous avant de décider de nous rejoindre..ou bien une séance de gym !

Il vous suffit de nous appeler :

Michel Raingeval : 06 70 72 73 05

Philippe Neveu : 06 76 08 75 81

ou bien Jean-Claude Rivère 06 81 91 83 65

     

 

       les membres du bureau de BSL

 

        Président : Jean-Claude RIVERE

   -  2  Vice-Présidents "Section Isards"
               Philippe Neveu, Michel Raingeval

   - Président d'honneur : Jacques PAOU

   - Vice-Présidente "Section Gymnastique" :                 Marie-Noëlle SERRES

    - Trésorier :  Jacques GARAUD

    - Trésorier adjoint : Guy COLIN

    - Secrétaires: Carine CROUZAT 

                              Brigitte LEPROUX 

   e-mail :secretariatbsl@gmail.com

  

 adresse : BSL , 4 bis, espace Serge  Rumeau, 09000 Saint Pierre de Rivière